DOUARD

Maurice DOUARD
Guidé par son intuition, évitant de céder aux influences des courants en vogue, l’imagination créatrice de Maurice Douard a fini par trouver ce jeu de miroirs où ses personnages surgissent vibrants de multiples facettes. Lumière intimiste s’inscrivant dans de larges aplats d’où éclate comme un silex la vitalité des sujets puissamment rythmés. On est en présence peut-être d’une tradition de la peinture française, celle de Villon, de Roger de La Fresnay ou d’un héritier des constructivistes russes ou des futuristes Italiens. Le quotidien est investi par la naissance d’un intimiste désormais plus présent. Les éléments qui s’emboîtent ou s’interpénètrent, s’éclairent par l’emploi de la couleur pure.